Clan
  News
  Présentation
  Teams
  Membres
  Nous défier
  Matchs
  Tournois
  Recrutement
  Chan IrC
  Forum
  Agenda
  Statistiques
  Gallerie
  Livre d'Or
  Sondages
  Vidéos
    Counter-Strike
  Headlines
  Guide
  Liens
  Downloads
  Jeux flash
    Serveur
  Infos
  Charte
  HLTV
  RCON
  AMX
    Services
  Faqs
  Console
  Infos serveurs
  Binds
  Météo
    Site
  Recommander
  Faire un lien
  Stats
  Archives
  Anciens sites


Plutôt... ?
Xbox 360
PlayStation 3

Autres Sondages




[Valid RSS]
  Dernières News | Flux RSS
17/05 - Mise à jour Loki (22)
18/12 - Clickarena revient ! Loki (30)
18/10 - Planning de Match Ice-Cube (22)
27/08 - Clickarena Project Loki (27)
22/07 - La Elite Fighting Force hiberne en été KeeperZ (20)
16/06 - Où en sommes nous ? Artika (22)
  Derniers Résultats
Counter-Strike 19/06 France - -e- Amical MR15
17/13
Counter-Strike 16/06 France - E Style Amical MR12
17/7
Counter-Strike 15/06 France - FFI Amical MR12
18/6
Counter-Strike 15/06 France - TzD Amical MR12
15/9
Counter-Strike 15/06 France - x6 Amical MR12
16/8
Counter-Strike 04/06 France - oTra Amical MR12
36/12
Document sans titre


Guide de stratégie pour Counter-Strike

« Comment devenir une machine de guerre à CS ?»

Par [FreeDoom]ProtoTIB & [FreeDoom]Azazel

1. Introduction

Vous venez de découvrir Counter-Strike dans un magazine ?
Vous jouez de temps à autre sur Internet ?
Vous participez à des LAN Party tous les week-end ?
Vous êtes un grand maître de CS et vous n’avez plus rien à apprendre ?
Vous ne jouez plus qu’à ça depuis deux ans ?

Bravo ! Ce manuel est fait pour vous !
Il vous décrira dans les moindres détails toutes les stratégies mises en œuvre pour gagner une partie de Counter-Strike !
Que vous soyez très mauvais ou que vous faites partie d’un clan ayant une bonne notoriété, il y a assurément ici des choses qui ont pu vous échapper.
Aussi, même si les meilleurs joueurs riront des recommandations de base fournies au début de ce manuel, ils trouveront certainement des détails plus intéressant dans la seconde partie, bien que [FreeDoom] vous conseille de tout passer en revue pour connaître les faiblesses ou les déboires des joueurs moindres…

La première partie du manuel traitera de la stratégie individuelle du joueur de CS.
La seconde parlera de l’aspect collectif du jeu et donc des stratégies de groupe

2. Stratégie individuelle

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il vous faudra d’abord réunir des conditions du jeu optimales. Ensuite, vous devrez appliquer une certaine discipline à votre façon de jouer car CS ne se manie pas comme tous les autres jeux du genre. Enfin, il sera nécessaire que vous maîtrisiez tous les concepts du jeu avant d’élaborer des stratégies collectives.

2.1 Confort matériel

Il va de soit qu’un bon équipement informatique est déterminant pour bien jouer.
Pourtant, Counter-Strike n’est pas trop « gourmand » par rapport à d’autres FPS.

Graphiquement, le seuil minimal pour que CS soit jouable semble être un 800X600 très fluide ; mais les joueurs dotés d’une résolution 1600X1280 sur écran 21’ ont un avantage indéniable sur vous.

Une bonne carte réseau/modem est chaudement recommandée à ceux qui obtiennent des ping désastreux (>100). Il est évident que les lag permanents finiront par avoir un effet sur votre santé mentale.

Depuis la v1.3, CS intègre des fonctionnalités permettant d’utiliser un casque/écouteur/micro, et qui ( d’après les tests que j’ai pu lire ) semblent être au point. Toutefois, il est possible d’utiliser d’autres programmes (ex : Roger Wilco ).
Ces fonctionnalités sont IN-DIS-PEN-SABLES car elle vous permettront de communiquer en permanence avec votre team, du moins si vous voulez éviter que votre LAN Party se transforme en un champ de bataille cacophonique ou que vos ennemis soient en permanence au courant de vos stratégies (ex : « Hey Snake, reste planqué près des otages ! »).
L’utilisation des touches radio est fastidieuse et les autres vous fragront joyeusement pendant que vos doigts tripatouillent les chiffres.
Toutefois, les touches radio ont parfois l’avantage de situer l’interlocuteur sur le radar. Optez donc pour les deux solutions en assignant des touches rapides à certaines commandes radio (voir plus loin).
N’oubliez pas qu’un certain volume est nécessaire pour entendre les bruits de pas ou les chuchotements des otages.

En ce qui concerne la souris, nous vous recommandons une souris à roulette (pour changer plus facilement d’arme par exemple ? ). Pour ceux qui n’aiment pas décrasser ces sales bestioles, achetez donc une souris optique ! Enfin, prenez une souris de rechange (le mulot) si vous avez peur qu’elle soit détruite pendant votre LAN.

Le clavier. Aaaaaah le clavier ! Je vous recommande le modèle Logitock PP3F.
Naaan, je déconne ?. Veillez tout de même à réviser l’ergonomie et l’accessibilité des touches assignées si ce n’est déjà fait. La totalité du clavier devrait être, en théorie, assigné aux différentes commandes et scripts (voir plus loin).
Si Doom2 était votre dernier FPS avant CS, n’oubliez pas que vous DEVEZ utiliser votre souris pour jouer ?

2.2 Disposition physique

Je ne vais pas vous faire la morale mais il est parfois des principes évidents qui sont bon à rappeler.
Par exemple, voici quelques questions à 5€ :

« Etes-vous plus performant et sanguinaire lorsque vous votre clavier disparaît derrière les canettes de bière et que les papier-peints se décollent avec votre haleine ? » -=AlCoOliX=- Gorby

Non, bien sûr.

« Mes réflexes sont-ils amoindris si j’ai commencé à jouer vers 20h, et que maintenant le soleil se lève ? » [NightWarriorz]Scotch

Oui, évidemment. Une bonne nuit de sommeil la veille et vous pourrez alors jouer la finale à 03h avec vos deux yeux.

« Je suis tellement tendu que je tue souvent mes coéquipiers, est-ce grave ? » {Newbiz}Terminator

Non, pas trop, si tu aimes te faire tous les ennemis tout seul et que tu as de l’argent de côté.

Pourtant, un seul mot magique : CONCENTRATION. Nous ne le répéterons plus.
Alors évitez de regarder le JT à la télé ou l’écran des autres, ne vous laissez pas entraîner dans un chat injurieux ou une discussion sur votre vision du jeu, de même ne hurlez pas à la mort lorsqu’on vous tire dans la jambe, ne tombez pas en contemplation devant les graffitis des autres, etc … etc …
Faites des pauses de temps en temps, allez vous dégourdir les jambes, faites un petit saut dans la piscine…

Un esprit sain dans un corps virtuel, que vous jouiez les terroristes ou pas.

2.3 Concepts généraux

Les experts vous diront que les facteurs pour gagner une partie de CS sont :
- Stratégie de team (30%)
- Communication (30%)
- Stratégie individuelle (30%)
A quoi j’ajouterais 10% de chance.
Nous traiterons des deux premières catégories dans la seconde partie du manuel.

2.3.1 Partie et objectifs

Un conseil : soyez « fourbe », j’entends « sournois », et ce dès le départ.
Aussi, au début de la partie, tentez de choisir une carte que vous connaissez bien avec les deux teams (CT&T) ; ainsi, vous pourrez peut-être prendre un ascendant psychologique important. Enquêtez-vous du mapcycle, voire votez pour les cartes (voir les commandes console)
Idem pour le choix du team (CT/T), si vous savez qu’une carte est plus facile avec l’un ou l’autre, n’hésitez pas : choisissez et dites un truc genre « Je suis terro ! ».

Vous n’êtes pas sans savoir que les objectifs les plus répandus sont le sauvetage des otages (cs_) ou la destruction (de_). Veillez à ne pas toujours choisir distraitement ceux qui doivent attaquer.

Peu de gens tiennent compte du fait que les skin doivent être choisies en fonction du camouflage qu’elles procurent, et non de leur esthétique.

Technique de fourbe : changer les skin de vos adversaires de manière à ce qu’elles soient plus voyantes (Spiderman, Lara Croft …). Cette technique est légitimement considérée comme une infâme tricherie.

2.3.2 Déplacements

Il convient de rappeler qu’une cible immobile est une cible morte.
Hormis les snipers, il est strictement débile de rester sur place, sauf si vous faites partie de cette effroyable race que l’on nomme « Campeurs » (voir plus loin), ou que vous êtes parti vous faire une tartine au chocolat en attendant la fin du round précédent.
En effet, une vélocité maximale est requise si vous voulez éviter les balles (comme dans Matrix), déjouer les plans des autres (contournements … ) ou vous planquer en quelques secondes. Ne versez tout de même pas dans l’excès car il vous faudra évoluer avec le reste de votre team ou parfois user de déplacements silencieux (stealth), à moins que vous ne soyez d’une autre race étrange que l’on nomme « Rusher », ceux-ci étant statistiquement toujours les plus vite tués.
N’oubliez pas qu’une bonne mobilité est essentielle pour ne pas qu’un des pièges des ennemis se referme sur vous.

C’est ici que nous introduirons un concept essentiel:
« Toujours faire croire à l’ennemi que vous faites ce que vous ne faites pas » SunTsu
« Logique » me direz-vous mais ceci doit rester en permanence dans votre esprit à tout moment. Tentez par exemple d’actionner la porte de derrière dans cs_assault et, alors que vos ennemis se tournent vers celle-ci, pénétrez par l’autre côté avec le team.
« Ouuuh, usé le truc ». Pas pour tout le monde. Contournez vos ennemis, faites entendre des sons, partez puis revenez, faites des diversions, jetez des grenades fumigènes et passez par un autre côté, tirez dans vous quittez votre cachette, faites un tir de barrage pendant que les coéquipiers contournent …etc…etc…
Ces techniques seront recensées plus loin.

2.3.3 Techniques de combat

Evidemment il y a beaucoup à dire, aussi rentrons dans le vif du sujet en procédant par énumération :

- La première manche est déterminante pour bien démarrer une partie. Si vous la gagnez, vous aurez assez d’argent pour commencer la seconde avec un équipement plus efficace. Vous pourrez dominer aisément les premières manches en laissant les autres sans-le-sou. Soyez prêt immédiatement.

- Comme vous démarrez la première manche avec 800$ (CS 1.3), deux possibilités s’offrent à vous : vous achetez le Desert Eagle ou vous achetez une armure (kevlar), les autres possibilités étant moins intéressantes (il y a la variante P228).
Les joueurs sont généralement partagés sur ce dilemme, [FreeDoom] vous conseille d’opter pour la seconde solution car les armes de base sont beaucoup plus intéressante que l’on ne croit (voir plus loin), aussi la tête des ennemis ne peut pas être protégée par un casque donc le Desert Eagle perd de son utilité, et ceux qui l’ont seront de toute façon plus facile à tuer n’ayant pas d’armure.

- Le Quick Burst est un concept MAJEUR de CS : si vous avez regardé Rambo2 dix fois à la télé et que vous aimez vider un chargeur entier par ennemi, laissez tomber immédiatement CS et achetez-vous Quake3.
Il est IN-DIS-PEN-SABLE de faire du Quick Burst avec TOUTES les armes (excepté le Glock et l’USP, les flingues de base).
« Qu’est-ce que c’est le Quick Burst, msieur ? »
C’est le fait de ne pas rester appuyé comme un bourrin sur votre touche de tir.

Procédez par courtes rafales rapides de manière à ce que votre réticule de visée ne s’agrandisse pas démesurément, sauf en cas de combat très rapproché bien entendu. Faites un test en choisissant un tag-cible et constatez à quel point la précision de vote tir est hasardeuse quand vous restez trop appuyé.
Faites le test avec l’AK47 ou le P90, vous allez rire.

Selon les armes, tirez 2 à 5 balles par rafales au grand maximum, a vous d’étudier. D’autres armes ont par contre un recul convenable pour une moyenne portée.
Aussi, faites des économie de balles car la pénurie ou les moments de rechargement sont de toute façon très dangereux.
Ne soyez pas tentés de faire un grand balayage droite-gauche quand un groupe d’ennemi surgit. 3 ennemis = 3 têtes = 3 balles ? ( inspirez-vous de Clint Eastwood), gardez votre sang-froid, en toutes circonstances.
Bref, étudiez-bien la meilleure façon de faire vos rafales, c’est capital.

- Quand vous tirez sur un ennemi, essayer de viser la poitrine en règle générale, sauf si vous êtes très loin ou que vous avez un beau sniper. Pourquoi ?

A. Si l’ennemi reste debout quand vous tirez, montez doucement votre tir puis visez la tête.

B. S’il s’abaisse vous obtiendrez immédiatement un headshot

C. S’il saute, monter également doucement votre tir.

Ainsi vous aurez toujours une bonne chance de le blesser et de le ralentir.

- Quand vous rencontrez un ennemi seul à seul, il y a 3 possibilités :

A. Soit vous le voyez le premier et votre ennemi ne vous voit pas tout de suite :
abaissez-vous, anticipez un peu votre tir, puis liquidez-le

B. Soit il vous aperçoit en premier et vous tire dessus :
sautez et tentez de localiser le tir en vous mettant à couvert

C. Vous vous rencontrez au même moment :
restez debout en faisant des mouvements latéraux droite-gauche

- Quand vous rencontrez plusieurs ennemis :

Tentez de vous mettre à couvert en tirant sur une seule cible, et une fois l’attention attirée, jetez une grenade explosive sur le groupe (en la faisant ricocher sur un mur de préférence), et appelez du renfort s’il le faut.

- La technique de balayage de l’écran est très importante également :

A. Vous êtes en mouvement : visez l’endroit où vos ennemis ont le plus de chance de surgir à hauteur de poitrine, jetez de très rapides coups d’œil sur les autres côtés puis revenez sur l’endroit le plus probable.

Idéalement, les endroits moins probables devraient être surveillés par vos coéquipiers.

B. Vous êtes à l’arrêt : passez constamment d’une entrée possible à l’autre sans vous arrêter une seconde. S’il n’y a qu’une entrée, visez un mètre ou deux à l’avance à moins que vous n’ayez de très bon réflexes.

- Il est nécessaire de bien jouer avec les otages avec les deux clans (CT/T).

A. Si vous êtes terroriste, essayez de déplacer légèrement les otages en faisant très attention à ne pas les donner « sur un plateau d’argent » à vos ennemis.
Cachez-les dans des endroits inhabituels puis protégez-les en vous postant un peu plus loin.
Vous pouvez aussi tenter de les laisser dans des endroits particulièrement ouverts pour obliger vos ennemis à avancer dans un large champ de tir.
Soyez rapide dans ce genre de tactique car les otages qui vous suivent dévoilent facilement votre position.
Faites des otages des boucliers humains s’il le faut.

B. Si vous êtes contre-terroriste, ne larguez pas vos otages en courant trop vite.
De même, vous êtes facilement repérable. Faites en sorte que le reste de votre team se regroupe quand les otages sont réunis.

Que vous soyez CT ou T, évitez de tirer dans les otage sauf si c’est inévitable, car votre prime s’envolera !


- Technique pour passer à un endroit obligatoire :

Avant de vous jeter tête baissée dans un lieu surveillé, jetez un très bref coup d’œil an faisant un rapide mouvement latéral droite-gauche sur le coin.
Si vous repérez des ennemis, faites un saut en surgissant et bougez de manière aléatoire dans tous les sens.
Si vous êtes plusieurs, surgissez ensemble : le premier saute et fait l’appât tandis que les autres le suivent et se positionnent accroupis pour liquider calmement les cibles.
Si l’endroit est fortement gardé, utilisez vos grenades fumigènes et éblouissantes.

- Beaucoup d’armes permettent de tirer à travers les murs ou les portes. Apprenez à savoir lesquelles. Les balles tirées à travers les obstacles peuvent infliger des dégâts importants mais perdent bien sûr en précision. Aussi ne restez pas trop prêt des fenêtres ou des coins en général, lors d’un combat. Tirez dans les obstacles derrière lesquels se dissimulent vos ennemis.

Technique de fourbe : postez-vous derrière une porte, accroupi avec un shotgun (automatique de préférence), puis dès que vous entendez les pas de vos ennemis se rapprocher, vider votre chargeur dans la porte.

- Il est très important de préparer une touche pour un changement d’arme automatique (primaire/secondaire) grâce à un petit script (voir plus loin) :

A. Si vous êtes un sniper et que les ennemis se rapprochent trop, ou bien que vous ratez votre tir alors l’ennemi se rapproche en vous tirant dessus, utiliser votre touche rapide pour switcher d’arme et cliquez férocement sur le bouton de tir.

B. Changez d’arme quand le réticule de votre arme principale est beaucoup trop grand après une rafale prolongée, certaines armes mettant un certain temps à « refroidir » ( AK47, M4A1 …). Lorsque vous rechangerez d’arme le réticule sera rétabli.

C. Si votre chargeur est vide en plein combat rapproché, utilisez votre touche d’arme rapide, vous ne le regretterez pas !

- Ne choisissez pas à chaque round le même chemin, ni la même stratégie, les ennemis vont contreront toujours mieux alors qu’ils ont justement tendance à prendre le même chemin pour vous arrêter.

- Technique du rush :

A. Ne perdez pas de temps dans l’achat de vos armes.
B. Prenez votre couteau ou une grenade : vous courrez plus vite.
C. Dirigez-vous vers le chemin menant à l’ennemi le proche de l’endroit où vous avez commencé le round.
D. Prenez des lignes droites sans rester bloqué nul part.
E. Préparez l’arme que vous utiliserez.
F. Lorsque vous arrivez à l’endroit où les rusher ennemis peuvent arriver en même temps que vous, jeter un bref coup d’œil avant d’entrer puis attendez les autres, essayez de couvrir la zone si vous pouvez.
G. Si l’ennemi ne semble pas courir le plus vite possible vers vous, tentez d’avancer et de vous planquer prêt de chez eux, ceci étant bien sûr très risqué !
H. Idéalement, tout votre team devrait rusher ensemble.
- Lorsqu’une bombe est plantée :

A. Vous êtes terroriste : assurez-vous que personne ne pourra désamorcer la bombe avant qu’elle n’explose en vous postant non loin, après quoi mettez-vous vite à l’abri si vous ne voulez pas perdre des frag et de l’argent inutilement.

Technique de fourbe : si vous le pouvez, essayez de placer la bombe sur une grande caisse en sautant sur un de vos coéquipiers (de_dust, de_aztec…) pour monter dessus, ainsi vos ennemis devront être deux pour la désamorcer.

B. Vous êtes contre-terroriste : laissez tout tomber sans que vos ennemis ne vous poursuivent de trop près, et courrez vers la bombe. Faites attention, les ennemis sont (normalement) planqués autour. Si le timer de la bombe est très court, achetez un defuse kit n’est pas un luxe (200$).

Technique de fourbe : le moment où les terroristes placent la bombe est idéal pour le jet d’une grenade éblouissante, planquez-vous et attendez d’entendre le terroriste appuyer sur les boutons de sa bombe pour le(s) liquider.


- D’une manière générale, essayer de tirer une ou deux rafales puis mettez-vous à couvert. N’essayez pas d’achever à tout prix votre cible car les ennemis vous repèrerons vite, sauf si vous ne pouvez pas faire autrement. Rechargez souvent votre arme quand vous êtes sûr que l’ennemi ne peut pas vous surprendre. Si les choses se gâtent, vous pourrez toujours essayer de vous replier.

- Essayez de dominer vos ennemis en surplombant leurs positions. Il vous repèrerons moins facilement et vous aurez plus facile à jeter vos grenades. Les toits, les fenêtres, les escaliers …etc…

- Si vous êtes quatre, vous pouvez montez à trois les uns sur les autres en vous mettant successivement accroupi ? Qui sait ce que sela peut donner là où il faut camper ?

2.4 Entraînements

Avant de tenter une rencontre officielle, il est impératif de :

- s’entraîner avec votre team le plus souvent possible.
- connaître TOUTES les carte officielles par cœur.
- réviser ou développer vos tactiques en profondeur (et avec les suppléants).
- ne pas jouer uniquement contre des bots, vous attraperiez de vilaines habitudes.
- se renseigner sur vos adversaires (classement, leader, philosophie du groupe…).
- surfer sur le Net pour connaître les dernières tendances CS ?, et ne pas avoir l’air idiot si on vous annonce qu’il y a un golf 18 trous dans cs_assault .
- s’assurer de la fiabilité de votre PC.

2.5 Choix des armes et matériel

- Nous vous conseillons vivement d’acheter d’abord votre armure (kevlar+helmet), puis votre arme principale, puis vos grenades. L’arme secondaire n’est pas un luxe pour les snipers. En effet, les cibles rapprochées sont dangereuses pour eux. De fait, optez pour l’armure quand votre compte en banque est épuisé, vous achèterez votre beau fusil au prochain round.

- D’une manière générale, les fusils d’assaut constituent les armes les plus polyvalentes. Choisissez surtout un bon rapport cadence de tir/distance. Nous vous recommandons certaines armes comme l’AK47 ou le SG552(zoom) pour les terroristes, et le M4A1 ou le Steyr Aug(zoom) pour les contre-terroristes. A noter que le P90 est une arme efficace à très courte portée et ayant un très grand chargeur (50), et que le MP5 est particulièrement bon marché. Certains parlent aussi du UZI.

- Evidemment, le choix des armes est surtout fonction de votre argent et du type de carte choisie.
[FreeDoom] vous conseille d’acheter de petits calibres (P228, MP5) quand vous n’avez pas beaucoup d’argent. Ne faites pas l’erreur, quand vous êtes dominés, d’acheter des mitrailleuses moyennes à chaque round.

- Equipez-vous de grenades, vous le regretterez pas.

Grenades HE (explosives)
Envoyez vos grenades explosives sur les groupes, les ennemis cachés ou acculés, les rusher prévisibles, ou sur les sniper bien installés. Retournez en chercher si la carte est petite et que le temps le permet. N’oubliez pas que vous pouvez dégoupillez les grenades à l’avance assez longtemps, ou changer d’arme sans la lancer.

Le conseil de [FreeDoom] : lors d’une mêlée, commencez par engager le feu, puis lorsque votre chargeur est vide, mettez-vous à couvert, sortez votre grenade ( grâce à une touche rapide que vous aurez scriptée ) et lancez-là dans le tas en la faisant ricocher si possible. Si vous êtes plusieurs, jetez vos grenades ensemble et celle-ci deviennent dévastatrices.

Grenade Flashbang (aveuglantes)
D’une manière générale, utilisez-les quand vous pénétrez dans une pièce surveillée. Utilisez-en même plusieurs à la suite pour que l’ennemi reste dans un blanc perpétuel. Essayez de regarder le sol en étant accroupi quand elle explose ou l’effet sera renversé.
Si un ennemi vous accule, utilisez-les pour masquer votre fuite ou contre-attaquer.
Celui qui couvre une bombe peut aussi empêcher les autres de la déminer facilement.

Grenade Smoke (fumigène)
Très pratique pour masquer une entrée obligatoire ou un passage inévitable.
Peut être utilisé pour faire croire que vous allez entrer (alors que vous contournez, bien sûr).

Technique de fourbe : Jetez-en plusieurs pour ennuyer les joueurs ayant un mauvais ping ou une machine archaïque. Ils seront morts avant que vous n’apparaissiez sur leur écran.

2.6 Descriptions des armes


Vous trouverez ici une description plus approfondie des armes. Même si nous vous conseillons certaines armes en particulier, n’hésitez pas à vous entraîner avec toutes les armes pour connaître leurs avantages et inconvénients. Il n’y a pas d’arme parfaite pour toutes les cartes.

2.6.1 Pistolets


Les pistolets sont très souvent sous-estimés. Même s’ils n’ont pas la puissance de feu d’un fusil, d’un shotgun ou d’une mitrailleuse, ils peuvent être utiles dans de nombreuses situations :
- Lorsque vous n’avez pas beaucoup d’argent, gardez votre pistolet de départ ou achetez-en un, vous ferez des économies. Mais restez prudent !
- Dégainez votre pistolet quand le chargeur de votre arme principale est vide et que vous êtes en plein combat (avec une touche Quick Pistol).
- Les sniper devraient utiliser leur pistolet en combat rapproché. Le Desert Eagle est souvent leur meilleur ami (après le sniper, bien entendu).
- Quand votre réticule de visée est beaucoup trop grand, changez vite d’arme !

Hormis les Dual Beretta’s, ils ont tous une assez bonne précision ( surtout le P228 et le Desert Eagle ) et vous pouvez donc tirer de loin. Quelques balles dans la tête peuvent suffire .

Le conseil de [FreeDoom] : n’utilisez pas les autres modes de tir des pistolets,
cliquez plutôt comme un enragé sur le bouton de votre souris. N’oubliez pas non plus que les silencieux ralentissent la cadence de tir.

2.6.1.1 USP (Universal Self-Loading Pistol) .45ACP Tactical

Constructeur : Heckler & Koch
Coût : 500$
Munitions chargeur/arme : 12/48
Calibre : .45
Puissance : forte
Précision : moyenne
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : moyen
Fonction spéciale: silencieux
Team & Numéro du menu : (CT/T)1-1

Arme de départ des CT, elle se révèle très efficace si vous visez bien et que vous cliquez vite (3-4 balles suffiront). De plus, elle est assez précise et les balles ralentissent les adversaires.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.1.2 Glock 18C Select Fire

Constructeur : Glock
Coût : 400$
Munitions chargeur/arme : 20/120
Calibre : 9mm
Puissance : faible
Précision : moyenne
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : rapide
Fonction spéciale: mode de tir
Team & Numéro du menu : (CT/T)1-2

Arme de départ des T, le Glock 18C est un bon pistolet s’il est bien utilisé. Malgré le calibre de 9mm (faible), vous devrez tirez plus de balles que l’USP pour tuer mais son chargeur de 20 et sa vitesse de tir (du moins si vous cliquez très vite)


La sélection de [FreeDoom] :

2.6.1.3 Desert Eagle .50 AE

Constructeur : Magnum Research / I.I.M Coût : 650$
Munitions chargeur/arme : 7/35
Calibre : .50
Puissance : forte
Précision : haute
Vitesse de tir : faible
Rechargement : rapide
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT/T)1-3

Avec son calibre de 50, le Desert Eagle est le pistolet le plus puissant du jeu. Ses balles peuvent traverser les caisses ou les portes. Prenez votre temps pour viser la tête car le tout petit chargeur (7 balles) et la cadence de tir assez faible vous mettent en danger contre les armes automatiques. Bonne précision à moyenne portée.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.1.4 SIG p228 Politzei

Constructeur : SIG Sauer
Coût : 600$
Munitions chargeur/arme : 13/53
Calibre : .357
Puissance : forte
Précision : haute
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : moyen
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT/T)1-4

Une des armes les moins utilisées du jeu, le p228 n’en demeure pas moins un excellent pistolet selon certains. Sa précision est extrême et permet le combat à moyenne portée. Il n’est pas cher. Visez la tête de préférence…

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.1.5 FN Five-Seven


Constructeur : Fabrique Nationale
Coût : 750$
Munitions chargeur/arme : 20/100
Calibre : 5.7
Puissance : moyenne
Précision : moyenne
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : lent
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT) 1-5

Peu utilisé, certains sniper le préfèrent au Desert Eagle comme arme secondaire car son chargeur de 20,sa précision et sa vitesse de tir moyenne en font un bon compagnon.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.1.6 96G Elite Beretta's

Constructeur : Beretta
Coût : 1000$
Munitions chargeur/arme : 30/120
Calibre : 9mm
Puissance : faible
Précision : faible
Vitesse de tir : haute
Rechargement : très lent
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (T) 1-6

Les dual Beretta’s sont sympathique mais très peu fiables. Ils sont deux mais sont très faibles (9mm), mauvaise précision, rechargement très lent, très chers…
Ils sont de loin la plus mauvaise arme du jeu. A n’utiliser que si vous êtes un vrai fan de John Who.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.2 Shotguns

Les shotguns sont dévastateurs à très courte portée. N’essayez même pas de les utiliser à moyenne portée, les dégâts sont minimes.
Choisissez-les donc uniquement dans des cartes comportant de petits couloirs et pièces. D’une manière générale, [FreeDoom] vous les déconseille sauf si vous aimez le sport ou que vous êtes un vieux nostalgique de Doom.

2.6.2.1 M3 Super 90

Constructeur : Benelli
Coût : 1700$
Munitions chargeur/arme : 8/32
Calibre : 12 Gauge
Puissance : très forte
Précision : faible (courte distance)
Vitesse de tir : faible
Rechargement : lent
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT/T) 2-1

A courte portée, une ou deux cartouches seront nécessaires. A moyenne et longue portée, il est inefficace. Il se recharge très lentement et n’est pas cher. A ce prix là, vous avez un MP5.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.2.2 XM1014 (M4 Super 90)

Constructeur : Benelli
Coût : 3000$
Munitions chargeur/arme : 7/32
Calibre : 12 Gauge
Puissance : très forte
Précision : faible (courte distance)
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : lent
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT/T) 2-2

Destructeur à courte portée, il est efficace s’il est bien utilisé, c-à-d que la rapidité du tir incite à vider le petit chargeur de 7 cartouches rapidement, il faudra donc se mettre à couvert pour de fréquents et lents rechargements. Il possède un gros recul et est relativement cher par rapport à d’autres armes.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.3 Mitrailleuses

Les mitrailleuses sont très intéressantes car elles sont moins chères que les fusils et sont souvent plus mortelles à courte distance ( grâce à leur haute cadence de tir ). Vous aurez plus de mal à moyenne et longue portée contre des ennemis équipés de fusils. Faites des économies en début de partie en achetant ce type d’armes.


2.6.3.1 MP5-Navy

Constructeur : Heckler & Koch
Coût : 1500$
Munitions chargeur/arme : 30/120
Calibre : 9mm
Puissance : moyenne
Précision : haute
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : moyen
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT/T) 3-1

Son meilleur atout est son prix : 1500$. Balles de 9mm donc peu puissantes. Elle possède tout de même de bonnes caractéristiques si vous faites du Quick Burst . A utiliser fréquemment pour faire des économies.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.3.2 Steyr Tactical Machine Pistol (TMP)

Constructeur : Steyr
Coût : 1250$
Munitions chargeur/arme : 30/120
Calibre : 9mm
Puissance : faible
Précision : faible
Vitesse de tir : rapide
Rechargement : rapide
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT) 3-2

Peu utilisée et accessible uniquement aux CT, elle peut être préférée au MP5 en raison de son prix (1250$), de sa vitesse de tir très rapide et de son silencieux. Elle demeure peu puissante.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.3.3 P90

Constructeur : Fabrique Nationale
Coût : 1500$
Munitions chargeur/arme : 50/100
Calibre : 5.7mm
Puissance : moyenne
Précision : moyenne
Vitesse de tir : très rapide
Rechargement : lent
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT/T) 3-3

Le P90 est un excellent choix pour les tirs à courte et très courte portée. Sa vitesse de tir semble être la plus rapide du jeu. Comme il est équipé d’un chargeur de 50, vous ferez la différence dans les mêlées pendant que les autres rechargeront, vous pouvez bien appuyer sur la gâchette. A moyenne portée, il peut rivaliser avec d’autres mitrailleuses s’il est utilisé en Quick Burst. Son prix attrayant en fait une arme incontournable dans les petites cartes.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.3.4 MAC-10

Constructeur : Ingram
Coût : 1400$
Munitions chargeur/arme : 30/90
Calibre : .45
Puissance : forte
Précision : faible
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : moyen
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (T) 3-4

Le MAC-10 peut être préféré au MP5 pour les combats rapprochés, ou pour son silencieux.
Les balles de .45 étant légèrement plus puissantes. Il peut s’utiliser en faisant des Quick Burst constants tout en gardant un bon réticule. Son problème est qu’il est plus long à recharger et qu’il n’est pas précis du tout. A vous de voir …

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.3.5 Universal Machinenpistole (UMP)

Constructeur : Heckler & Koch
Coût : 1700$
Munitions chargeur/arme : 25/90
Calibre : .45
Puissance : forte
Précision : moyenne
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : moyen
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT/T) 3-5

Plus lente à recharger et moins rapide que le MP5, l’UMP est une autre alternative pour ceux qui préfèrent les rafales prolongées, même si le chargeur est légèrement plus petit.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.4 Fusils

Les fusils demeurent les plus intéressants sur l’ensemble des cartes. Ils sont un peu plus chers que les autres armes mais ont une bien meilleure précision. De plus, ils tirent presque tous à travers les obstacles. Variez le choix des fusils quand vous formez les groupes, quelques sniper sont indispensables.

2.6.4.1 Avtomat Kalashnikov Model 47 (AK-47)

Constructeur : Kalashnikov
Coût : 2500$
Munitions chargeur/arme : 30/120
Calibre : 7.62 NATO
Puissance : forte
Précision : moyenne
Vitesse de tir : rapide
Rechargement : lent
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (T) 4-1

Voici la grande star : l’AK47. La plus polyvalente, c’est le maître-achat pour les terroristes (2500$). A longue et moyenne portée, ses balles de 7.62 sont très puissantes si elles sont tirées par Quick Burst de 2-3 balles (accroupi de préférence). A courte portée, une rafale prolongée mettra votre adversaire en lambeaux (attention au recul et au réticule). Vous pouvez donc l’utiliser comme sniper (headshots) ou comme cracheuse (ses balles peuvent traverser certains obstacles). Ramassez-les pendant le combat si vous êtes CT !
Attention, son rafales bruyantes s’entendent à l’autre bout de la carte !
C’est l’arme préférée de [FreeDoom].

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.4.2 SSG552 Commando

Constructeur : SIG
Coût : 3500$
Munitions chargeur/arme : 30/90
Calibre : 5.56mm
Puissance : forte
Précision : moyenne
Vitesse de tir : rapide
Rechargement : lent
Fonction spéciale: zoom 2x
Team & Numéro du menu : (T) 4-2

Excellent fusil d’assaut, le SSG est muni d’un zoom et ses balles sont puissantes. Comme elle possède un gros recul, tirez les balles une par une à longue portée.
A moyenne et courte portée, sa vitesse de tir est assez rapide.
Capable de tirer à travers les obstacles. Elle se recharge lentement.
Une très bonne arme.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.4.3 M4A1 Carabine

Constructeur : Colt
Coût : 3100$
Munitions chargeur/arme : 30/90
Calibre : 5.56mm
Puissance : forte
Précision : moyenne
Vitesse de tir : rapide
Rechargement : moyen
Fonction spéciale: silencieux
Team & Numéro du menu : (CT) 4-3

Le M4A1 est une arme contestée mais n’en demeure pas moins excellente. Elle est plus précise mais plus chère qu’une mitrailleuse. Armée d’un silencieux, elle peut être dévastatrice vu sa vitesse de tir. Tire à travers les obstacles. Le problème est le recul et le réticule de visée. 400$ de plus et vous avez le Steyr AUG !

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.4.4 Steyr AUG A1

Constructeur : Steyr
Coût : 3500$
Munitions chargeur/arme : 30/90
Calibre : 5.56mm
Puissance : haute
Précision : moyenne
Vitesse de tir : rapide
Rechargement : lent
Fonction spéciale: zoom 1.4x
Team & Numéro du menu : (CT) 4-4

Le Steyr est une arme dévastatrice si vous maîtrisez son recul. Avec son zoom, accroupissez-vous et faites des headshots, succès assuré. A moyenne et longue portée, laissez votre doigt bien enfoncé. C’est la limite entre le fusil d’assaut et le sniper, polyvalente donc. Rechargement très lent, tire à travers les obstacles. Excellent choix.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.4.5 Steyr Scout

Constructeur : Steyr
Coût : 2750$
Munitions chargeur/arme : 10/60
Calibre : 7.62mm
Puissance : moyenne
Précision : haute
Vitesse de tir : moyenne
Rechargement : moyen
Fonction spéciale: zoom 2.25x / 6x
Team & Numéro du menu : ()

Si vous aimez sniper et que vous n’avez pas beaucoup d’argent, n’hésitez pas, il est efficace. Accroupissez-vous et cherchez le headshot. Il est très léger et peu bruyant.
Une arme sous-estimée.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.4.6 Arctic Warfare Magnum (AWP ou AWM)

Constructeur : Accuracy International
Coût : 4750$
Munitions chargeur/arme : 10/30
Calibre : ..338 Lapua
Puissance : très forte
Précision : très haute
Vitesse de tir : très lente
Rechargement : lent
Fonction spéciale: zoom 2.25x / 9x
Team & Numéro du menu : (CT/T) 4-6

L’arme ultime. Parfaite pour un sniper parfait. Une balle et c’est un aller simple pour l’enfer. Evidemment, il faut tirer les balles une par une en réajustant votre zoom à chaque fois. A très longue portée, accroupissez-vous pour une précision totale. Rechargez à couvert. Prenez votre pied…

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.4.7 SIG-550 Sniper Rifle

Constructeur : SIG
Coût : 4200$
Munitions chargeur/arme : 30/90
Calibre : 5.56mm
Puissance : forte
Précision : haute
Vitesse de tir : moyen
Rechargement : lent
Fonction spéciale: zoom 2.25x / 6x
Team & Numéro du menu : (CT) 4-7

Le SIG-550 est un rien moins puissant que son homologue (le G3/SG1), il possède un plus grand chargeur. Contrairement au AWM/P, vous devrez tirer plusieurs balles mais vous conserverez votre niveau de zoom. A moyenne portée, sa vitesse de tir permet de rivaliser avec des ennemis turbulents.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.4.8 G3/SG-1 Precision Sniper Rifle

Constructeur : Heckler & Koch
Coût : 5000$
Munitions chargeur/arme : 20/60
Calibre : 7.62mm
Puissance : forte
Précision : haute
Vitesse de tir : rapide
Rechargement : lent
Fonction spéciale: zoom 2.25x / 6x
Team & Numéro du menu : (T) 4-8

Ce sniper vaut son prix. Ses balles sont puissantes et sa vitesse de tir est bonne. Comme sa précision reste moyenne à longue portée, accroupissez-vous. Faites des rafales de 2-3 balles. Peut aussi servir de fusil d’assaut s’il est bien contrôlé.

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.5 Mitrailleuse lourde

L’unique mitrailleuse lourde (le Minimi) est l’arme du bourrin par excellence. Elle est très chère, imprécise, longue à recharger et a un grand recul. Evidemment, quand vous tombez nez à nez avec un groupe d’ennemi, elle en jette un max.
Elle peut toutefois être utile au sein d’un groupe pour arroser copieusement les ennemis tandis que vos coéquipiers finissent le travail, ou alors pour faire des tirs de barrage.

2.6.5.1 M249 PARA Light Machine Gun (Minimi)

Constructeur : Fabrique Nationale
Coût : 5750$
Munitions chargeur/arme : 100/200
Calibre : 5.56mm
Puissance : forte
Précision : moyenne
Vitesse de tir : haute
Rechargement : très lent
Fonction spéciale: aucune
Team & Numéro du menu : (CT/T) 5-1

Arme la plus chère, elle peut trouver son utilité. Comme les balles passent à travers certains obstacles, aillez le doigt lourd. Pour Quaker seulement …

La sélection de [FreeDoom] :

2.6.6 Equipement

(prochaine version)

2.7 Le HUD (informations à l’écran)

2.7.1 Le radar

Peu de gens surveillent le radar. Pourtant, celui-ci vous renseigne constamment sur la position de vos coéquipiers, sur le porteur de la bombe ou le VIP (point rouge), sur les ennemis quand vous constatez que les points de vos coéquipiers disparaissent du radar.
Les points représentant vos coéquipiers sur le radar se changent en T quand ils sont
au-dessus de vous, et en T inversé lorsqu’ils sont en dessous.
Ne jetez tout de même que de bref coups d’œil car votre crosshair est plus importante.

2.7.2 Liste des frag

Jetez toujours un coup d’œil aux compte-rendus des combats. Vous voyez qui tue qui, et avec quelle arme. Vous repèrerez plus facilement les sniper. Ceci vous évitera de regarder les scores pour voir qui est toujours vivant.
Si un joueur ennemi tue successivement plusieurs de vos coéquipiers, vous saurez sans doute que l’ennemi s’est bien caché quelque part.

2.7.3 Informations sur les munitions, la vie et l’armure

Pas besoin de commentaire révélateur, vous augmentez vos chances de survie en connaissant votre état et le statut de vos munitions.

3. Stratégies de groupe

Les stratégies de groupe sont capitales pour remporter la partie. Le succès inespéré et prolongé de CS tient sans doute dans le fait que le jeu d’équipe est très intéressant et complexe, tandis que les Quaker préféreront montrer leurs prouesses individuelles.

Vous ne pourrez jamais rivaliser avec les meilleurs joueurs si vous ne fondez pas votre propre clan. L’idéal bien sûr est de s’entraîner dans des LAN Party avec des joueurs que vous connaissez bien.

Comment fonder votre clan ?

- Trouvez une dizaine de fanatiques de CS, de préférence, dans votre entourage.
En effet, si un de vos 8 coéquipiers ne peut venir à un rendez-vous important, ou qu’il s’endort sur place après 10 heures de jeu, vous aurez toujours quelqu’un pour le remplacer.

- Cherchez un nom sympathique pour votre clan, plus élaboré que les traditionnels [aA], [Gg], -=123**$$=- ou ***StArZ***. Les autres se souviendront plus facilement de votre notoriété. Adoptez une syntaxe commune : [FreeDoom]Azazel, [FreeDoom]ProtoTIB, [FreeDoom]Zenobo … etc …

- Faites-vous des entraînements contre des débutants, contre des bots, ou entre vous, puis commencez à développer des tactiques de groupe (voir plus loin).

- Selon vos statistiques ou votre expérience du jeu, désignez un leader et attribuez vous des grades (sans jamais l’indiquer à l’ennemi bien entendu).
En effet, le leader est sensé choisir les stratégies à adopter, déclencher les codes alpha, bravo, charlie … pour attaquer de plusieurs côtés en même temps, recevoir le maximum d’informations de ses coéquipier pour évaluer le danger, modifier ou annuler les attaques en court …
Même s’il devrait être protégé, le leader devrait prendre activement part au combat.
Comme le leader peut mourir lui aussi, désignez des suppléants et établissez des sous-grades.
Vous aurez peut-être du mal à vous attribuez le rôle de chef auprès de vos amis, aussi prenez le temps de leur expliquer le bien-fondé de ce système (provoquez-les en duel s’il le faut). La parfaite synchronisation du combat nécessite l’unicité du commandement, évitez donc les grades équivalents ou des mutineries.
Une chance de côtoyer les meilleurs joueurs est à ce prix !

- Développez un armada d’images, de logos et de tags pour accroître votre notoriété et impressionner vos adversaires. Pas de frime superflue, toutefois !

- Une seconde étape consiste à fonder une communauté sur Internet ( si vous n’en avez pas déjà une ) et à y mettre tout ce dont vous aurez besoin pour « travailler » avec vos partenaires (fichiers, infos, journal, rendez-vous, ce manuel ? …etc…)

- Organisez des rencontres avec d’autres clans ET N’AYEZ AUCUNE PITIE !

3.1 Concepts généraux

3.2 Types de joueurs

La grande majorité des joueurs peuvent se classer dans différentes catégories. Nous reprenons ici les termes fréquemment utilisés dans CS pour décrire un comportement typique de ces joueurs.

Sniper

Le sniper snipe. C’est son rôle et d’ailleurs il possède un sniper ?.
Le sniping est une discipline artistique. Elle requiert précision, sang-froid, réflexes et patience. Elle n’est pas accessible à n’importe qui et nécessite beaucoup de talent.
Si vous avez la Force, n’hésitez pas et payez-vous un AW/M, un Steyr Scout ou un G3/SG-1.
Vous devriez vous y essayer si vous voulez entrer au Nirvana des meilleurs joueurs.

Technique de fourbe : collez un minuscule bout de chewing-gum sur votre écran (sur la crosshair), grâce à lui vous pourrez viser plus facilement avec un sniper qui n’a pas de réticule de visée quand il ne zoome pas.

Rusher

Le gars qui court. Il part vite, couteau au poing, et souvent repart vite (de la manche).
Il veut aller vite, toujours plus vite, repousser les limites de la conquête du terrain.
Il devrait peut-être jouer à Quake3, il y serait plus à l’aise.
Méfiez-vous tout de même, car s’ils sont utilisés comme des éclaireurs précautionneux, ils peuvent facilement renseigner leur team sur les positions ennemies, voire être utilisés comme leurres pour permettre aux autres de se positionner.

Campeur

Si vous avez peur et que vous restez dans votre trou pendant des heures, vous entendrez sans doutes vos adversaires s’écrier « Oh, la Campouze ! », puis plusieurs d’entre eux viendront vous dénicher.
Ces personnes sont généralement fort mal considérées, méprisées, décriées, vilipendées…
Cela constitue indéniablement une marque d’anti-jeu.
Vous ne pouvez pas rester des heures sur place à attendre vos ennemis.
Ou alors, plantez votre tente et faites-vous un barbecue, bref faites-le clairement savoir pour que tous sachent où vous faites votre bivouac.

Sneaker

Vous ne les entendez pas. C’est le principe. Ils utilisent une touche mystérieuse pour marcher sans faire de bruit. Ils passent de caisses en caisses, ils vous contournent pour vous prendre à revers, ils évitent le champ de bataille. Certains utilisent aussi des armes silencieuses. En fait, ce sont des Ninjas. Ils pourraient jouer à Dark Project.
Cette technique est intéressante car elle peut souvent être utile : aller poser la bombe ou aller libérer les otages nécessite souvent de la futivité.
Cerner un ennemi acculé silencieusement n’est pas une technique avancée. Employez donc la touche vous permettant de marcher.

Cheater

Le cheater est de très très très très loin le pire de tous. Ne les fréquentez pas, bannissez-les de votre communauté, marquez-les dans une liste noire, dénoncez-les…
( cheater signifie tricheur, pour ceux qui sont vraiment largués).
Même si vous décorez constamment plus le sol qu’autre chose, et que vos ennemis pleurent tellement vous les faites rire, NE CRAQUEZ JAMAIS, car « Qui triche retrichera » (comme c’est joliment dit !).
Je me perdrais facilement en insultes et injures prolongée à leur égard si ce manuel ne se voulait pas du plus grand sérieux !
Le problème est qu’ils peuvent être très difficiles à détecter car les méthodes de triches peuvent aller du tir constant dans la tête (même s’ils visent les nuages), à la vision derrière les murs ( un blâme à ATI qui a sorti une carte graphique permettant de faire ceci d’une manière hardware et, je crois, indétectable ). Les méthodes de triches sont innombrables, enquêtez directement si vous avez un doute sur l’intégrité d’un joueur de CS.
Essayer aussi de rester dans les « standards » de CS, ne bidouillez pas trop le jeu quand vous pratiquez des rencontres sérieuses ( skin des ennemis en rouge éclatant, scipts qui vous permettent de faire des 180°, …etc…) ou vous serez accusé (à juste tire) de cheater.
S’il le faut, établissez une charte que doivent signer vos adversaires reprenant ce qui est apprécié comme une tricherie, avant de commencer à jouer une partie « safe ».

Le conseil de [FreeDoom] : il existe des petits programmes pour CS qui permettent de détecter les tricheurs. Installez-les pour tenter d’éradiquer ces sous-hommes.

Newbies

Ce sont les débutants. Ils ne maîtrisent pas les concepts du jeu et ont fréquemment des attitudes incohérentes. N’hésitez pas à exploiter les faiblesses apparentes des adversaires.

Les autres

Ils sont nombreux et jouent comme tout le monde. Armes d’assaut, grenades, couteaux… Ils vont au combat en groupe, comme tout le monde.

Le conseil de [FreeDoom] : vous devez maîtriser toutes les techniques de ces catégories de joueurs à la fois ; faites des rushs parfait pour vous positionner avec d’autres membres de votre team, commencez à marcher dès que vous vous rapprochez de l’ennemi et ne faites aucun bruit inutile, soyez un sniper hors-pair même si vous préférez les armes d’assaut, campez de temps en temps si la situation devient beaucoup trop dangeureuse pour vous, faites-vous passez pour un newbies…

3.3 Choix des armes en groupe

Une bonne répartition des armes au sein du groupe est importante. Aussi ne choisissez pas tous un sniper ou la sulfateuse.
Un choix équilibré selon les groupes déterminés par la stratégie adoptée doit être concerté entre les joueurs.
Par exemple, deux groupe comporteraient chacun un sniper, deux fusils d’assaut et un shotgun ( ou une mitrailleuse).

3.4 Stratégies et tactiques

C’est la stratégie de groupe qui vous permettra de faire la différence dans une partie.
Il est évidemment très difficile de dresser une liste complète de toutes les stratégies de groupe possibles mais [FreeDoom] s’efforcera d’évoquer les plus importantes d’entre elles. Si vous voulez approfondir la chose par après, lisez plutôt SunTzu ou Tom Clancy, vous ne le regretterez pas.

Par contre, et contrairement aux autres, nous ne parlerons pas de meilleur façon de jouer telle ou telle carte. Pourquoi ?

- Pour bien jouer, il vous faudra (comme expliqué plus haut) connaître toutes les cartes officielles dans les moindres recoins : positions d’attaque, de défense, de sniper, de limite de rush, de camping … etc …
Les guides que vous trouvez sur le Net et qui vous parlent des stratégies de chaque cartes seront toujours forcément incomplète dans la mesure où vous devrez préparer une douzaine de stratégies de départ ou de « rechange » pour chaque team (CT/T).
De plus, ces guides vous proposent en général des tactiques beaucoup trop connues ou prévisibles.
- Depuis, la version 1.3 de CS, le plan des cartes est disponible dans le répertoire \Overview. Utilisez ces plans pour dessiner chaque tactique, cela vous permettra de réviser ces nombreuses tactiques avant les rencontres ou bien de les expliquer plus facilement à vos collaborateurs.
- Les guides ne vous présentent jamais les tactiques de « rechange ». Quand votre stratégie de départ n’aboutit pas directement, il vous faudra changer vos plans immédiatement, se replier, contourner ou contre-attaquer par exemple. De même, quand bon nombre de vos coéquipiers seront tués, vous devrez sans doute vous rassembler pour éviter une catastrophe.

3.4.1 Stratégies de départ

L’idéal serait que le leader choisisse au départ de chaque round une stratégie pour l’ensemble du groupe tenant compte de leur statut (argent, nombre de victoire…) et de l’attitude de l’autre team.
Donnez un nom générique à vos tactiques selon le type d’objectif .
Ainsi, si vous êtes les terroristes dans de_train ou de_aztec, vous allez foncer à 6 vers le deuxième site où l’on pose la bombe et que les 2 autres coéquipiers feront diversion par l’autre côté, le leader annoncera par exemple « Storm Babylon 6-2 » et les autres sachant se placer quand ils adoptent un 6-2, personne ne perdra de temps au départ du round.
A l’inverse, le leader des contre-terroristes pourrait annoncer « Recon 3-5 » pour que 3 d’entre eux partent en reconnaissance pour signaler la position et le nombre des ennemis tandis que les 5 autres attendent pour savoir comment se cacher.
Vous aurez beaucoup de mal à retenir 200 tactiques pour l’ensemble des cartes, aussi trouvez une syntaxe pour nommer vos tactiques.
[FreeDoom] vous propose ici une syntaxe de base : Type d’attaque/défense, Nombre de(s) groupe(s), variante.
Exemples : « Barrière 3-3-2 serré », « Lièvre 7-1 musclé », « Tortue 4-4 silencieux »…

Veillez bien entendu à changer de tactique à chaque round et retenez celles qui portent leurs fruits, vous pourriez les réutiliser plus tard.

Gardez ces tactiques dans la plus grande confidentialité (ne pas publier sur votre site), ne les criez pas à haute voix dans les LAN party, ne confondez pas les touches Global Chat et Team Chat.

N’oubliez pas qu’il est toujours dangeureux de trop scinder vos forces en plusieurs groupes. Cela ne veut pas dire qu’il faut toujours rester en 8-0 , 7-1 ou 6-2, mais bien qu’il faut éviter d’engager un combat en infériorité numérique sauf si vous avez l’opportunité de faire un carton.

3.4.2 Stratégies dynamiques

Au fur et à mesure de la partie, les données du jeu évolueront. Vous devrez donc sans doute reformer votre groupe, partir à la recherche des campeurs, protéger la bombe, faire volte-face, fuir, changer d’armes …etc…
Prévoyez donc des noms de tactiques pour toutes ces situations, ce sera plus simple que d’expliquer constamment ce que vous faites.

Comme vous devrez sans doute parfois pénétrer à plusieurs dans des endroits dangeureux par plusieurs côtés, il sera nécessaire que le leader annonce des codes « alpha, bravo, charlie… » pour bien synchroniser votre mouvement.
Exemple : Groupe1 « Prêt », Groupe2 « Prêt », Leader « Alpha, 3, 2, 1, Go … »

3.4.3 Types de cartes

3.4.3.1 Otages (cs_)

Généralement, les CT gagnent la partie en tuant tous leurs ennemis plutôt qu’en sauvant tous les otages. Cela peut se comprendre facilement dans le sens où les terroristes se cachent ou campent prêt des otages, et qu’ils préfèreront combattre plutôt que de laisser les otages s’évader.

A. Vous êtes CT : essayez de tuer le plus d’ennemis possibles avant de vous concentrer sur les otages. D’ailleurs ceux-ci auront sûrement déjà été déplacés par les terroristes. Favorisez les gros groupes pour passer en force dans les endroits certainement protégés, pendant que les hommes restants font diversion ailleurs.

B. Vous êtes T : ne vous planquez pas forcément juste à côté des otages, laissez les CT approcher et coupez leurs retraites. Envoyez quelques rusher vers l’ennemi pour connaître leur nombre et leur position, vous pourrez peut-être faire une attaque massive vers un petit groupe. Si vous n’avez pas le choix et que vous êtes restreints dans le périmètre des otages (cs_assault), variez vos positions de camping, et méfiez-vous des grenades éblouissantes.

3.4.3.2 Bombe (de_)

Les rôles sont renversés. Les terroristes doivent mener l’action pour gagner.

A. Vous êtes T : protégez bien le porteur de la bombe car il ne faut surtout pas perdre celle-ci ( tous les CT se posteraient alors aussitôt autour de la bombe ). Certains clans préfèrent donner toujours la bombe au même homme ( drop item au démarrage du round ), ce qui n’est pas une mauvaise idée. Plantez la bombe au plus vite en protégeant toujours bien le porteur puis planquez-vous dans le coin pour vous assurer qu’aucun ennemi n’aie le temps de la désamorcer.

B. Vous êtes CT : concentrez-vous sur les gros groupes d’ennemis et évitez de trop camper. Si vous entendez que la bombe est plantée, lâchez immédiatement votre front et organisez-vous pour ne pas arriver tout seul ou au compte-goutte devant un ennemi caché quelque part. Achetez tous des defuse kit si vous le pouvez (200$).

3.4.3.3 V.I.P (as_)

Moins fréquentes (2 cartes officielles), le sauvetage du VIP n’en demeure pas moins très stratégique.

A. Vous êtes CT : la tactique la plus sage serait là encore de former un gros groupe bien serré pour protéger le VIP. Envoyez quelques franc-tireurs déloger les sniper avant de lancer le reste du groupe car même si vous protégez le VIP de votre corps, un seule balle d’un AWM/P suffira pour le dégommer. Soyez très prudents si vous jouez le rôle du VIP, restez accompagnés et gardez précieusement vos munitions.

B. Vous êtes T : ici par contre, il serait plus sage de se cacher sur le chemin de l’endroit où le VIP s’échappe. Favorisez les sniper bien planqués. Quoiqu’une attaque surprise de 3 ou 4 hommes sur le groupe ennemi pourrait être très efficace pour gagner s’ils visent bien tous le VIP en même temps.

3.4.3.4 Evasion (es_)

Nous n’avons malheureusement jamais essayé ce mode de jeu, mais il n’existe dans aucune carte officielle.

3.4.4 Notion de temps

Tentez de temps à autre d’attendre un long moment avant de lancer votre assaut (si le temps d’un round n’est pas inférieur à 5 minutes). Ceci ne manquera pas de déstabiliser votre ennemi, il quittera peut-être ses positions et partira à votre recherche.
Envoyez un homme les narguer et attendez avec le reste du groupe

3.4.5 Taille des cartes

- Choisissez vos armes en fonction de la taille des cartes. Mais attention : des cartes peuvent être petites mais comporter des champs de tirs à longue portée, ou des cartes assez grandes peuvent avoir de nombreuses petites pièces. Respectez un équilibre dans votre groupe.

- Il est normalement possible et même souhaitable de connaître exactement et en permanence les positions des ennemis, selon les rush qu’ils peuvent faire ou le territoire que vous couvrez. Ainsi, vous n’aurez pas de surprise si chaque possibilité est prévisible.

3.5 Communication

Une communication de groupe bien étudiée vous donnera beaucoup plus de chances de gagner la partie. Nous répétons qu’une communication orale (casque/micro) est bien plus efficace que les fastidieuses touches de jeu. Consentez ce petit investissement, vous ne le regretterez pas.
Le principal est de renseigner votre team sur le nombre et la position des ennemis, identifier leurs armes, connaître le statut de votre groupe, et donner des ordres stratégiques.
Attribuez également le rôle d’indicateur à un de vos coéquipiers. Il vous communiquera le score, le temps restant ou les frags pendant la partie.
Il pourrait également se charger de la vidéo-surveillance dans les cartes qui le permettent (possibilité généralement sous-estimée).
Il est préférable d’adopter une communication codée pour ce qui concerne certains paramètres du jeu ( objectifs, otage, bombe, tactique ). Vous éviterez que les ennemis comprennent toutes vos actions s’ils entendent une partie de vos discussions.
Veillez à ne pas monopoliser les discussions ou à vous perdre en explications et injures, vous déconcentrerez tout le monde et les informations urgentes seront retardées.

4. Stratégies avancées

Half-Life et Counter-Strike sont des jeux qui ne finiront pas de nous surprendre.
Mettez-vous donc en quête d’informations sur Internet, et ce, régulièrement.
Vous pourrez voir et obtenir de l’aide, des informations ou des programmes qui améliorent la prise en main du jeu, des détecteurs de triche…etc…

4.1 Serveurs de jeu

Même si vous ne faites pas souvent le serveur de jeu, vous devriez connaître tous les paramètres de ceux-ci. Ainsi, vous decouvririez qu’il existe beaucoup d’options pour optimiser le jeu à votre goût.
Une commande comme mp_forcechasecam vous permettra d’empêcher tous les joueurs de voir les autres ennemis quand ils sont morts ( assez logique ).
La commande votemap <mapname.bsp> vous permet de change le cours du mapcycle en votant pour vos cartes préférées pendant le jeu ( vous pouvez créer des scripts avec vos choix ).
Il existe de nombreux petits launcher pour HL ou CS qui vous permettent de choisir plus facilement les options de votre partie, et qui ne sont pas accessibles dans l’interface normale du jeu.
Il faut evidemment se protéger contre tous les types de cheater, même si vous pensez qu’aucun n’oserait tenter une telle fourberie . Vous n’aurez pas de mal à trouver cela sur les sites Internet de CS.
Vous pouvez aussi installer des programmes de statistiques des parties sur le serveur.
Vous verrez facilement et en détail quels ont été les meilleurs joueurs au cours des parties.
Vous vous devez de vous renseigner complètement sur ce sujet si vous pensez créer un serveur « sérieux » de jeu, mais ce n’est pas le sujet du présent manuel.

4.2 Utilisation des scripts

Vous devez impérativement vous documenter sur la manière de créer des petits scripts et d’assigner des touches pour les utiliser.
Les scripts vous permettront de gagner un temps précieux en combinant certaines actions fastidieuses à exécuter par les menus.
Nous vous suggérons par exemple d’assigner les touches F1 à F12 à l’achat d’équipements prédéterminés ( F1 : Desert Eagle + munitions, F2 : P90 + munitions … ).

Mais vous pourrez aussi créer des scripts pour :
- dégainer votre arme secondaire ou vos grenades
- utiliser immédiatement le C4 avec un message automatique pour vos coéquipiers
- changer votre arme de main
- changer votre nom (intéressant) en cours de jeu
- changer votre crosshair de couleur
- utiliser des messages radio automatiques
- utiliser des messages texte préparés
- modifier votre touche pour marcher (ON/OFF)
- etc …

L’utilisation de scripts est tout-à-fait légitime. Certains site Internet vous aiderons grandement à réaliser vos scripts.

Technique de fourbe : utilisez un script pour diffuser des messages différents à vos ennemis pour les distraire ( prenez les insultes de Monkey Island 1 par exemple !)

4.3 Tags

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les tags ne sont pas strictement inutiles.
Je suppose que vous savez tous qu’il est possible de faire de grands tags en 256 couleurs en modifiant votre fichier pldecal.wad .

Comment bien utiliser son tag ?

- distraire son ennemi : essayez de placer votre tag pour détourner l’attention de votre ennemi pendant quelques secondes à un endroit dangeureux. Il suffit que ce tag soit assez original pour que votre ennemi y prête plus attention qu’il ne faut (jolies filles, phrase du genre « N’allez pas par là ! » agrémenté d’une flèche, ou « Tu es tombé dans mon piège ! », ou alors « Attention Sniper ! », portes factices, image d’un ennemi accroupi et semblant réel, blague avec réponse à l’envers, insultes hilarantes … etc…etc…).
N’hésitez pas à changer de tag à chaque partie car votre ennemi ne tombera sûrement pas deux fois dans le même piège !

- quand vous faites votre tag, tous peuvent entendre un son du genre « pshhh, pshhh » et qui peut attirer votre ennemi.

- Vous pouvez masquer les emplacements des bombes ou créer des emplacements factices (pour newbies seulement).

- Vous pouvez assombrir le décor avec un grand tag noir, l’histoire d’être moins visible.

- Vous pouvez énerver vos ennemis en leur peinturlurant le cadavre juste après les avoir tués, de manière à ce qu’ils soient forcés de lire vos moqueries.

- Si vous pouvez prendre un set de 8 tags si vous êtes 8 dans votre team à chaque manche. Vous perturberez certainement plus l’ennemi si vous disposez plusieurs tags différents ayant un sens commun.

Exemple : CT1 « On est d’abord passé par ici ! », CT2 « Ensuite on est tous passé par là ! », CT3 « Puis on est grimpé sur cette échelle ! », CT4 « Ici, nous avons évité de traverser le pont ! ». Que pensez vous-que fera votre ennemi sur le dernier tag quand il a constaté (s’il l’a fait) quand il aura que tous les précédents s’étaient vérifiés ? Il continuera le jeu de piste bien sûr !
Et là, BANG ! Dans le dos !

- vous dissuaderez peut-être les joueurs ennemis morts de renseigner leurs coéquipiers sur vos positions, ceux-ci préférant peut-être admirer vos œuvres picturales.

- Tout ce que votre imagination peut trouver…

Ne mésestimez pas LE POUVOIR DU TAG !
Ne faites pas de tags abusifs si vous ne voulez pas ajouter du rouge à leur composition, vous devenez une excellente cible !

5. Les dix commandements

I. Toujours près de tes coéquipiers tu seras
II. Sur la gachette, léger ton doigt restera
III. Jamais tu ne trichera de quelque manière que ce soit.
IV. Une pluie de grenade sur tes ennemis tu jeteras.
V. Même si tu as peur, tu ne camperas pas.
VI. On ne vit qu’une fois, la kevlar t’aidera.
VII.
VIII. Plus sournois que toi il n’y aura pas
IX. D’une manière optimale ton serveur tu configureras.
X. Pout toujours ton [Clan] tu honnoreras

6. Conclusion

Ne faites pas comme [FeeDoom] : n’expliquez jamais votre savoir et vos tactiques.

7. Lexique

• Campouze : campeuse ( personne qui attend les autres)
• Crosshair : réticule de visée
• Clint Eastwood : acteur très connu ( Le bon, la brute & le truand …)
• Cs_assault : cartes officielles de CS
• Dark Project :excellent jeu
• De_dust, de_aztec : cartes officielles de CS
• Defuse kit : kit de désamorçage pour les bombes
• Doom/Doom2 : un des meilleurs jeux du genre
• FPS : First Person Shooter ( Jeu de tir à la première personne )
• Frag/fraguer : nb. de joueurs que vous avez tué / tuer
• FreeDoom : notre clan
• Headshot : tir dans la tête ( a bullet in the head !)
• John Who : réalisateur chinois
• LAN Party : Local Area Network Party ( Soirée Réseau Local )
• Mapcycle : fichier qui contient la liste des cartes jouées (.txt)
• Matrix : excellent film de SF
• Monkey Island 1 : excellent jeu ( plus vieux )
• Ping : dans CS, temps de réponse d’un PC à un autre (le serveur).
• Quick Burst : Rafale rapide (et courte) (voir plus haut)
• Quick Pistol : touche qui permet de dégainer immédiatement son pistolet
• Rush/Rusher : joueur qui cours toujours (voir plus haut)
• Script/scriptée : lignes de code accomplissant certaines actions
• Sniper : personne ou arme qui tire de loin
• Skin : texture des personnages (peau)
• Stealth : furtivité
• SunTzu : auteur japonais de stratégie militaire
• Timer : temps de minutage de la bombe

8. Liens utiles

http://csnation.counter-strike.net/
http://www.counter-strike.net/
http://www.counterstrikecenter.com/
http://www.planethalflife.com/
http://www.vossey.com/
http://www.ndproject.com/
http://www.halflife.net/
…etc…

9. Remerciements

- Bravo à Morpheus et aux autres auteurs des fabuleuses images qui agrémentent le
présent ouvrage. Ne le prenez pas mal si j’ai du copié-collé avec mes ciseaux.
- Je propose que Gooseman et Cliff, les concepteurs de CS, soient canonisés ?.
- A tous ceux qui aiment ce jeu et qui ne trichent pas.
- A celui qui aura la patience de traduire correctement ce manuel en anglais ?.
- A ceux qui voudront ajouter au texte de précieux commentaires ?.

Mise en forme pour le site du clan Elite Fighting forces par Loki

Vous pouvez télécharger l'intégralité de ce document au format .pdf en cliquant ici


Jeux CLICKARENA

Pseudo :
Pass :
Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

  Membres
  Dernier : Pennywek
  Tous : 18728 [Liste]
  10 Derniers : Pennywek, kozminichnaPlork, RebeccaGen, RobertMam, korpusreada, Joshuaglync, RobertMom, Thomasabelm, Batteriesucf, JosephLasse,
  Public en ligne
  Visiteurs : 2
  Membres : 0
  Admins : 0
  Total : 2



Lancer la recherche



Site enregistré à la CNIL sous le n°1043855
Version 7.01 basé sur le moteur nuked-klan 1.6 - Design : Loki
La reproduction de ce site est illégale sans autorisation.
Clickarena.org © 2002-2005